Petites salles et grandes émotions

Mais qu’est-ce qu’une petite salle ? On parle ici de salle de spectacle, bien sûr ! Elles se situent à la périphérie des villes et proposent des pépites choisies spécialement pour séduire leurs publics. La jauge est réduite, c’est-à-dire que le nombre de place y est limité, pour une écoute en toute intimité. On s’intéressera à la tranche «jeune» de ce dit public.

La salle Ste Anne de Saint-Lyphard située entre Brière et Presqu’île programme pour cette saison 2018/19, «Piletta remix» en octobre, un spectacle de théâtre radiophonique, acessible dès 7 ans! Oui, c’est possible! Même qu’il sera aussi joué à la salle Renaissance de Donges en janvier. Un rendez-vous qui vous attrapera le coeur. En novembre, «Tu danses?», cette Bagatelle #2 présentée par Nina La Gaine et Régis Langlais nous invite dans un univers burlesque bercé d’inspirations cinématographiques telles que «Certains l’aiment chaud» ou «Le Bal» d’Ettore Scola. Irrésistible et délicatement drôle! Puis ce sera «Stoïk» de la cie Güms en décembre (également présenté à Donges en janvier) pour une tasse de cirque soupoudrée d’humour et de tendresse. En février, «Les Bestioles» envahiront le plateau avec la cie Sous la neige qui s’adressera à la toute petite enfance, dès 6 mois. La danse des papiers de soie dessinera des formes délicates pour emporter les doux rêveurs dans un monde en suspension. Puis la cie à Demi-Mot chantera «En boucle» ses ritournelles sous l’arbre-mobile.

Un p’tit tour à Trignac maintenant, le centre culturel Lucie Aubrac, proposera dans le cadre de Fest’hiver en décembre, «Facto Fiction», du théâtre d’illusion, à partir de 7 ans, «Don Quichote» de la cie Le Festin en février et des «rêveries électroniques» sous forme de sieste musicale en avril pour les petits de 6 mois à 3 ans.

L’Espace Renaissance de Donges, dont la programmation est axée jeunesse à 80%, nous invite dans le Wonderland de «Alice racon’thé» en octobre puis à suivre «Avril» de la cie LTK en novembre.
Les «Mots sont une fenêtre» entre littérature, danse et musique, une création accessible dès 3 ans ou «Way», un duo graphique et visuel aux accents pop art peaufineront cette saison! Wahou, quel programme!